pré-


pré-

pré- Élément, du lat. prae « devant, en avant », marquant l'antériorité dans le temps (préavis, préconçu, préhistoire, préscolaire), ou dans l'espace (préoral, Préalpes). ⊗ CONTR. Post-.

pré- Préfixe, du latin prae, devant, indiquant l'antériorité dans l'espace ou le temps.

pré-
élément, du lat. prae, "en avant, devant".

⇒PRÉ-, préf.
Préf. issu du préf. lat. prae-, prép. prae «avant, devant», marquant l'antériorité temp., plus rarement spatiale. Il s'oppose à post- et est parfois en concurrence avec pro-: préembryon/proembryon, prénymphe/pronymphe. La base est gén. un subst. ou un adj., rarement un verbe.
I. —[Pré- marque l'antériorité temp.]
A. —[Les mots constr. sont des subst.; la base est un subst.]
1. [Les mots constr. désignent une période qui en précède une autre plus connue ou mieux étudiée parce que plus caractéristique] V. préhistoire, préromantisme et aussi:
préhiver, subst. masc. ,,Au Canada, première partie de l'hiver`` (Termes nouv. Sc. Techn. 1983).
2. [Les mots constr. désignent une action ou son résultat] V. préadaptation, précombustion, prédigestion, préemption, préfiguration, prélegs, présélection, présupposition et aussi:
préaveu, subst. masc. Il frôla la nuit lunaire, le bouleversement des préaveux, tout ce fugitif ineffable (MALÈGUE, Augustin, t.2, 1933, p.461).
précampagne, pré-campagne, subst. fém. Au moment où la pré-campagne électorale bat son plein aux États-Unis (Le Nouvel Observateur, 28 juin 1980, p.23, col. 3). Ne pas les voir s'engager dès maintenant dans une précampagne présidentielle (Le Point, 28 juill. 1980, p.26, col. 1).
préclassement, subst. masc. Le texte en projet a institué une sorte de «préclassement» qui permet à la localité intéressée d'invoquer un intérêt général, une sorte d'utilité publique touristique pour mener à bien ses projets d'équipement (JOCARD, Tour. et action État, 1966, p.54).
pré-commande, subst. fém. L'album le plus mystérieux, le plus attendu qui ait sans doute jamais été enregistré [le dernier disque de J. Brel] (...) sera en vente dès le lendemain. C'est la plus forte pré-commande de l'Histoire: 1 million d'exemplaires ont été achetés par les disquaires français avant la moindre écoute (L'Express, 14 nov. 1977, p.58, col. 1).
préconcours, subst. masc. La préparation peut être facilitée par un système de préconcours et de cycle préparatoire (BELORGEY, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p.244).
préétablissement, subst. masc. V. infra préorganisation ex.
préexercice, subst. masc. L'on ne peut faire tant de place au jeu dans l'éducation si l'on ne considère avec Groos que le jeu, préexercice des fonctions adultes, réalise naturellement l'enfant (Jeux et sports, 1967, p.140).
préformation, subst. fém. V. infra préorganisation ex.
préjugement, subst. masc. Un critique ouvre bien rarement un livre sans être par avance bien ou mal disposé à son égard, et ce préjugement, que les Anglais appellent prejudice, nous dispose, souvent à notre insu, à être particulièrement sensible aux qualités ou aux défauts de l'auteur (GIDE, Journal, 1929, p.912).
prélavage, subst. masc. Le lavage automatique se ramène à quatre opérations de base: le prélavage (ou trempage), le lavage proprement dit, le rinçage et l'essorage (Que choisir? 1974, n° 83, p.12).
préorganisation, subst. fém. La thèse du préétablissement de l'harmonie des monades devait le conduire [le philosophe] à celle de la préformation ou préorganisation des corps (RENOUVIER, Essais crit. gén., 3e essai, 1864, p.129).
pré-stage, subst. masc. Travailleuse familiale Niveau: B-E-P-C Formation: centres Paris et province. (19 ans minimum). 1 mois de pré-stage plus 8 mois de stage rémunérés (Elle, 27 sept. 1976, p.132, col. 2).
3. [Les mots constr. désignent un état] V. prédisposition, préexistence et aussi:
préagonie, subst. fém. Le témoignage de Mlle Malorthy, les confidences faites en pleine démence, ou dans la période de préagonie, n'eussent pas suffi sans doute à compromettre, dans la personne de M. Donissan, la dignité de notre ministère (BERNANOS, Soleil Satan, 1926, p.231).
pré-autonomie, subst. fém. Confirmer et accroître le régime de «pré-autonomie» que les Catalans surent, habilement, obtenir (L'Express, 20 oct. 1979, p.144, col. 1).
préfiançailles, subst. fém. plur. Dans leurs courtes préfiançailles, quand ils s'enivraient ensemble aux mêmes chants (MALÈGUE, Augustin, t.2, 1933, p.510).
préfolie, subst. fém. Les jeunes moines dont certains perdent leur équilibre mental et doivent retourner dans le monde, à cause de l'heure de sommeil en moins et des études faites à jeun; on voit même, parfois, des cas de préfolie (GREEN, Journal, 1947, p.125).
préguerre, subst. fém. Elles [les autorités] encouragent d'ailleurs ouvertement des provocations envers les autonomistes [corses] pour créer un climat de préguerre civile (Le Nouvel Observateur, 13 sept. 1976, p.33, col. 2).
préretraite,, pré-retraite, subst. fém. ,,Retraite anticipée offerte aux salariés en période de crise de l'emploi`` (Jur. 1981). L'accord sur la préretraite, signé par le patronat et les syndicats (L'Express, 1er août 1977, p.77, col. 1).
4. [Les mots constr. désignent une chose concr. ou abstr., une notion, une méthode] V. prénotion et aussi:
préalgèbre, subst. fém. C'est ainsi que se créèrent des techniques arithmétiques et géométriques en Égypte et à Babylone, la préalgèbre dans l'Inde (Gds cour. pensée math., 1948, p.513).
préambiance, subst. fém. Le double système de chauffage par préambiance et air conditionné fut étendu aux nouveaux magasins du département des Manuscrits et au nouveau cabinet des Estampes (CAIN, Transform. B.N., 1959, p.62).
pré-rapport, subst. masc. Au lieu de prendre ses jambes à son cou, seule figure chorégraphique qui s'impose devant cet établissement, elle rédige un pré-rapport où le bon sens le dispute à l'intelligence (L'Express, 14 mars 1977, p.53, col. 2).
pré-regard, subst. masc. Dans notre monde en délire il ne laisse pas à l'homme d'autre choix: rêver ou mourir (...). Dévoreur de vie, il a un pré-regard qui, mieux que deviner, invente (Elle, 6 déc. 1976, p.15, col. 2).
présalaire, subst. masc. L'une de leurs revendications fondamentales [des étudiants] consiste dans le versement d'une allocation d'études dite «présalaire» qui, selon eux, assurerait la démocratisation du recrutement de l'enseignement supérieur et constituerait la juste rémunération du travail fourni (MEYNAUD, Groupes pression Fr., 1958, p.73).
présanction, subst. fém. Cette présanction a une conséquence immédiate bien commode pour ceux qu'il gêne: le «suspendu» ne peut plus, jusqu'à ce que soit rendue la justice maçonnique, s'exprimer ni dans sa loge ni au couvent (congrès) qui siégera en septembre (Le Nouvel Observateur, 28 juin 1976, p.27, col. 2).
5. Rare. [Les mots constr. désignent une pers.]:
préinventeur, subst. masc. Le physicien allemand Philipp Reiss (...) que nous pouvons regarder comme le véritable préinventeur du téléphone (P. ROUSSEAU, Hist. techn. et invent., 1967, p.285).
6.Spécialement
préchauffage, subst. masc. ,,Traitement de conditionnement du bois, qui consiste à le plonger dans un produit de préservation à chaud, ou dans la vapeur, avant de l'imprégner sous pression`` (MÉTRO 1975).
préculture, subst. fém. ,,Dans la lutte par sélection sanitaire, contre les maladies à virus de la pomme de terre, méthode consistant à activer la germination des tubercules afin de tester leur état sanitaire avant la saison de plantation`` (Agric. 1977).
pré-exploitation, subst. fém. ,,La première partie d'une exploitation exécutée en deux temps pour des raisons diverses, d'ordre technique ou économique`` (MÉTRO 1975).
prégermination, subst. fém. ,,Traitement spécial qu'on fait subir à la graine avant de la mettre en terre afin de stimuler la germination`` (Forest. 1946).
prémélange, subst. masc. Une technique spéciale, celle du prémélange qui permet à l'engrais de conserver les qualités de pulvérulence indispensables pour être facilement épandu (Industr. fr. engrais chim., 1956, p.20).
préséchoir, subst. masc. ,,Construction aménagée pour que puisse y circuler de l'air à température et humidité convenablement réglables, de façon à y sécher du bois jusqu'à un degré d'humidité déterminé, après quoi son séchage définitif est réalisé dans un séchoir normal`` (MÉTRO 1975).
préincubation, subst. fém. ,,Période précédant, sous certaines conditions de température, l'incubation proprement dite. Méthode proposée pour le contrôle (...) des laits réfrigérés`` (LUQ.-BOUD. Lait. 1981).
préréfrigération, subst. fém. Pour la plupart des produits alimentaires, une préréfrigération rapide est recommandée; elle doit suivre d'aussi près que possible la récolte des légumes et des fruits, l'abatage des animaux, la capture du poisson ou du gibier ou la préparation du lait, des produits laitiers ou des matières grasses. Les matières sont ensuite dirigées vers les entrepôts frigorifiques (BRUNERIE, Industr. alim., 1949, p.92).
pré-rigor, subst. fém. ,,Phase qui précède la rigidité cadavérique au cours de laquelle les masses musculaires des animaux de boucherie n'ont pas encore atteint de dureté`` (CLÉM. Alim. 1978).
pré-homme, subst. masc. Pour établir l'acte de naissance de l'humanité, le scientifique Yves Coppens, archéologue et paléontologue, doit rechercher des vestiges et des traces qui datent de quatre ou cinq millions d'années. C'est à peu près à ce moment, en effet, que le pré-homme est devenu, lentement, un homme (Le Point, 11 avr. 1977, p.133, col. 1).
présapiens, subst. masc. plur. ,,Nom sans valeur taxinomique donné par certains auteurs à un groupe de fossiles humains du paléolithique inférieur européen (...). Pour certains auteurs l'aspect général de ce fossile attesterait la présence d'un groupe proche d'Homosapiens antérieur à l'homme de Néandertal`` (Méd. Biol. t.3 1972).
préaccentuation, subst. fém. ,,Amplification volontairement excessive des sons aigus envoyés pour les modeler à un émetteur de radiodiffusion sonore en modulation de fréquence`` (ARNAUD 1966).
précensure, subst. fém. ,,Droit de regard officiel sur un scénario, auquel la réalisation d'un film peut être subordonnée`` (COHEN-SÉAT, Essai princ. philos. cin., 1946, p.205).
préenregistrement, subst. masc. ,,Enregistrements simultanés sur film et sur disque, d'une chanson ou d'un numéro de danse par exemple. La scène comportant cette musique est tournée sans le son, tandis que les acteurs exécutent leurs mouvements en suivant le disque (play-back)`` (ID., Vocab. filmologie, 1946, pp.205-206).
pré-générique, subst. masc. Film éblouissant, qui dure dix minutes: le temps d'un pré-générique somptueux (Le Nouvel Observateur, 26 janv. 1976, p.12, col. 3).
prémontage, subst. masc. Des studios de prémontage où sont assemblés les décors, que l'on n'a plus qu'à pousser par grandes masses sur le plateau de production (MATRAS, Radiodiff. et télév., 1958, p.92).
présonorisation, subst. fém. ,,Procédé consistant à séparer la réalisation de l'image de celle du son, qui existe sous forme préenregistrée. V. postsonorisation`` (Termes nouv. Sc. Techn. 1983). V. postsonorisation ex. (s.v. post- B 2).
BÂTIMENT:
prédalle, subst. fém. ,,Dalle fabriquée en béton armé (...), de faible épaisseur, entrant dans la composition d'un plancher composite et servant de coffrage au béton coulé en place`` (Béton 1976).
prédécoupage, subst. masc. ,,Découpage d'une tranchée de travaux publics en plusieurs paliers d'abattage permettant de limiter l'emploi des explosifs`` (Termes nouv. Sc. Techn. 1983).
prétaillage, subst. masc. ,,Préparation en carrière, de la pierre calcaire en bloc parfaitement équarri prêt à l'emploi`` (BARB.-CAD. 1971).
BIOLOGIE:
préembryon, subst. masc. ,,Terme parfois utilisé pour désigner l'organisme résultant des premières divisions de l'oeuf, en tant qu'entité distincte de l'embryon végétal, auquel il donnera naissance`` (Méd. Biol. t.3 1972). Synon. proembryon.
prémutation, subst. fém. ,,État d'une plante qui va entrer en mutation, et chez laquelle les nouveaux caractères sont déjà latents`` (GATIN 1924).
préspermatide, subst. masc. Spermatocytes de premier ordre (ou auxocytes), qui, en se divisant, donnent chacun deux spermatocytes de second ordre (ou préspermatides) (CAULLERY, Embryol., 1942, p.14).
BOTANIQUE:
préfeuille, subst. fém. ,,Petite feuille se trouvant fixée sur la partie inférieure d'un rameau ou pédicelle floral, au dessous de la fleur`` (GATIN 1924).
préfloraison, subst. fém. ,,1. Disposition des enveloppes florales dans le bouton. 2. Stade du développement précédant immédiatement la floraison`` (Agric. 1977). Leur influence [de la température et de la lumière] sur les phénomènes de préfloraison a été largement étudiée chez les plantes herbacées (BOULAY, Arboric. et prod. fruit., 1961, p.65).
préfoliaison, préfoliation, subst. fém. ,,Disposition des jeunes feuilles dans le bourgeon`` (Agric. 1977).
préphanérogames, subst. masc. plur. ,,Plantes surtout fossiles intermédiaires entre les Ptéridophytes et les Phanérogames. Elles possèdent un ovule de grande taille proche d'une graine`` (FOUC.-RAOULT Géol. 1980). Emberger a proposé (...) de réunir (...), sous le nom de Préphanérogames, un ensemble de groupes détachés des Gymnospermes (Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.781).
COMMERCE:
préachat, subst. masc. ,,Se dit du payement d'une marchandise fait par anticipation, c'est-à-dire avant livraison`` (CHESN. t.2 1858).
préemballage, subst. masc. ,,Ensemble d'un produit et de l'emballage individuel dans lequel il est logé hors de la présence de l'acheteur`` (Termes nouv. Sc. Techn. 1983).
prépaiement, subst. masc., vocab. des locations de véhicules. ,,Avance sur le prix prévu de la location`` (Tourisme Loisirs 1982).
pré-série, subst. fém. Nous créons ce poste et souhaitons le confier à un homme, technicien de l'habillement, capable de collaborer avec le bureau de création, pour définir les produits, rechercher les fournisseurs (dans les pays étrangers) susceptibles de les fabriquer, négocier les prix et contrôler les pré-séries et les délais de livraison (L'Express, 28 mars 1977, p.107, col. 2).
DR. ANC.:
préclôture, subst. fém. ,,Groupe de parcelles qui dépendaient étroitement de la ferme ou du manoir principal`` (FÉN. 1970).
ÉCONOMIE:
préfinancement, subst. masc. ,,Affectation de ressources à titre provisoire pour le financement d'une opération économique en attendant le moyen de financement durable`` (BERN.-COLLI 1981).
prépension, subst. fém. ,,Allocation versée à un travailleur mis à la retraite anticipée`` (Termes nouv. Sc. Techn. 1983).
préprogrammation, subst. fém. La «préprogrammation» (...) va consister à engager dès janvier 1981 les crédits budgétaires déplaçables. Il s'agit d'obtenir sur sept à huit mois l'effet maximum de l'effort public (Le Nouvel Observateur, 19 juill. 1980, p.27, col. 1).
ÉDITION:
prélecture, subst. fém. ,,Se dit de la lecture d'une épreuve, avant que celle-ci soit envoyée à l'auteur`` (CHESN. t.2 1858).
prépublication, subst. fém. «Le Nouvel Observateur» en a donné des extraits [de «Souvenirs obscurs d'un juif polonais né en France» de Pierre Goldman] en prépublication dans son numéro 569 (Le Nouvel Observateur, 3 mai 1976, p.44, col. 2).
présouscription, subst. fém. Veuillez m'adresser dès sa parution (...) un exemplaire de l'Universalia 1976 et trouver ci-joint mon versement de présouscription (Le Nouvel Observateur, 15 mars 1976, p.21, col. 2).
ÉLECTRONIQUE:
précharge, subst. fém. ,,Opération exécutée sur certains circuits électroniques dynamiques (...) par laquelle on charge préalablement des lignes`` (MORVAN 1980).
GÉOCHIMIE:
prébiotique, subst. masc. ,,Stade hypothétique de l'évolution où la matière inerte soumise à certaines réactions chimiques aurait pu constituer la matière animée`` (Termes nouv. Sc. Techn. 1983).
préchloration, subst. fém. ,,Chloration de l'eau ou de l'eau usée avant l'intervention de tout autre traitement`` (COLAS-CAB. 1968).
prédécantation, subst. fém. ,,Décantation appliquée à un liquide avant un autre traitement`` (Eau 1981).
préfiltre, subst. masc. ,,Filtre placé entre les filtres dégrossisseurs et les filtres proprement dits, dans une installation de filtration lente`` (Eau 1981).
prétraitement, subst. masc. ,,Traitement d'épuration que l'on fait subir à certaines eaux résiduaires avant leur envoi dans une station d'épuration collective`` (Méd. Biol. t.3 1972).
INDUSTRIE:
pré-couche, subst. fém. ,,Couche de 50 à 120 mm d'épaisseur d'un matériau de porosité adéquate, déposé par filtration sur une toile support servant de médium filtrant`` (Termes nouv. Sc. Techn. 1983).
pré-criblage, subst. masc. ,,Tri des éléments trop gros pour passer par le concasseur primaire`` (CHOPPY 1975).
préencollage, subst. masc. ,,Opération consistant à appliquer une couche de préparation en vue d'améliorer l'accrochage de l'adhésif`` (Termes nouv. Sc. Techn. 1983).
préfrittage, subst. masc. ,,Frittage incomplet effectué (...) avant pressage normal et frittage définitif`` (BADER-TH. 1962).
préréglage, subst. masc. ,,Réglage grossier précédant le réglage final (précis)`` (BOISSIER 1975). Préréglé, -ée, adj. , dér. Outil préréglé (BOISSIER 1975).
INDUSTR. DU BOIS:
prépressage, subst. masc. [Les déchets] peuvent subir un pressage préliminaire (prépressage) ayant pour but de réduire leur volume avant d'être chargés dans une presse chauffante à étages multiples (Industr. fr. bois, 1955, p.29).
INDUSTR. DU CUIR:
prétannage, subst. masc. Le prétannage au soufre est utilement employé toutes les fois que l'on désire un cuir souple; on le pratique également avant le tannage au fer (BÉRARD, GOBILLIARD, Cuirs et peaux, 1947, p.96).
INDUSTR. DU TABAC:
préhumidification, subst. fém. ,,Premier apport d'humidité à la matière première avant son introduction en chaîne d'application`` (Tabac 1982).
prémélange, subst. masc. ,,1. Opération consistant à mélanger avant leur emploi sur chaîne de préparations générales différents grades ou différents lots de matière de provenances variées (...). 2. Résultat de l'opération`` (Tabac 1982).
pré-stockage, subst. masc. ,,Stockage des tabacs en caisse avant fermentation contrôlée`` (Tabac 1982).
INDUSTR. DES TEINT.:
préadhérisation, subst. fém. ,,Opération destinée à faciliter la première adhérence d'une fibre textile`` (Termes nouv. Sc. Techn. 1983).
prévaporisage, subst. masc. ,,Procédé permettant de préchauffer la matière textile et l'appareil jusqu'à la température de teinture avant que le bain n'arrive au contact de la matière`` (Termes nouv. Sc. Techn. 1983).
préarchivage, subst. masc. ,,Gestion de documents non encore définitivement constitués en archives`` (Termes nouv. Sc. Techn. 1983).
précoordination, subst. fém. ,,Combinaison de descripteurs ou de concepts a priori au moment de l'élaboration du thesaurus ou de l'indexation pour former des descripteurs multitermes`` (MESS. Télém. 1979).
préédition, subst. fém. ,,Aménagement partiel et préalable d'un texte en vue d'un dépouillement mécanique`` (Termes nouv. Sc. Techn. 1983).
pré-information, subst. fém. Aucun responsable ne peut se passer sans risque de cette sécurité qu'apporte une pré-information hebdomadaire systématique et complète. La Lettre [de l'Expansion] contient des informations confidentielles que les personnalités les mieux renseignées ne peuvent se procurer par leurs propres moyens (L'Express, 7 oct. 1978, p.92, col. 2).
prémarquage, subst. masc. ,,Opération par laquelle on marque, sur un document déjà imprimé, une information complémentaire avant de le mettre en circulation. Voir postmarquage`` (GING.-LAURET 1982).
pré-langage, subst. masc. ,,Stade du développement mental de l'enfant, qui se situe entre la naissance et la période où l'enfant commence à s'exprimer`` (Termes nouv. Sc. Techn. 1983). La plupart des conflits avec lesquels nous avons à nous colleter ne datent pas de l'âge adulte. Je dirai même que la plupart d'entre eux datent d'une période où le langage n'est même pas maîtrisé, si tant est qu'il soit acquis. Il est bon que des conflits «pré-linguistiques» soient réagis en termes de «pré-langage» et d'émotions, et non en termes de raison (Le Point, 30 mai 1977, p.141, col. 1).
préparole, subst. fém. ,,Forme rudimentaire de la parole constituée de mouvements des lèvres et de la langue et non vocalisée`` (Termes nouv. Sc. Techn. 1983).
préverbiage, subst. masc. ,,Langage onomatopéique de l'enfant en bas âge, précédant le langage articulé`` (Méd. Biol. t.3 1972).
MATHÉMATIQUES:
préordre, subst. masc. Relation de préordre. ,,Relation binaire réflexive et transitive`` (CHAMB. 1981).
MAT. PLAST.:
précuisson, subst. fém. ,,Terme employé pour désigner la polymérisation anticipée de la matière thermodurcissable laissée trop longtemps dans le moule chaud avant sa mise en pression, ou préchauffée trop longtemps ou à trop haute température avant moulage. Une matière précuite se moule très mal ou ne se moule plus`` (DELORME 1962).
pré-plastification, subst. fém. ,,Opération effectuée sur de nombreuses presses à injecter, dans un dispositif additionnel, en vue d'assurer la fluidification et le préchauffage de la poudre à mouler avant son injection dans le moule`` (DELORME 1962).
MÉCANIQUE:
préallumage, subst. masc. ,,Allumage provoqué dans un moteur par le contact des gaz avec un point chaud en dehors de l'étincelle normale de la bougie`` (Pétrol. 1964).
MÉDECINE:
préaction, subst. fém. ,,Terme employé par les hydrothérapeutes et servant à désigner l'échauffement préalable du corps par un exercice approprié, avant une pratique hydrothérapique froide`` (Méd. Biol. t.3 1972).
préanesthésie, subst. fém. Synon. de prémédication. (Ds GARNIER-DEL. 1972).
pré-cancer, subst. masc. Nous commençons à entrevoir en partie ce (...) qui peut constituer, dans quelques cas, un état de «pré-cancer» potentiel (Le Point, 29 janv. 1979, p.60, col. 3).
précancérose, subst. fém. ,,Toute lésion qui peut devenir cancéreuse, toute affection pouvant évoluer vers un cancer`` (MAN.-MAN. Méd. 1980).
précarence, subst. fém. ,,Insuffisance de certaines substances indispensables, agissant à très faibles doses (...). Ce terme est souvent pris dans le sens d'avitaminose latente`` (GARNIER-DEL. 1972).
précartilage, subst. masc. ,,Tissu cartilagineux embryonnaire`` (LOV.-VEILL. 1954).
précirrhose, subst. fém. ,,Nom donné à un ensemble de signes qui précèdent ceux de la cirrhose et qui correspondent à un trouble dans la fonction hépatique`` (GARNIER-DEL. 1972).
précoma, pré-coma, subst. masc. ,,Phase initiale du coma, au cours de laquelle la conscience est encore conservée, au moins en partie`` (GARNIER-DEL. 1972). En proie à des drogués que le manque rend agressifs, à des types terriblement défoncés qui sont dans le coma ou dans le pré-coma (Le Point, 3 janv. 1977, p.89, col. 3).
précurrence, subst. fém. (Théorie de la) précurrence. ,,Théorie fondamentale des fonctions sensorielles développée par Sherrington (1906) à partir de la localisation anatomique et des capacités différentielles des divers types de récepteurs`` (THINÈS-LEMP. 1975).
prédentine, subst. fém. ,,Zone dentinaire la plus proche de la périphérie pulpaire, dont la minéralisation n'a pas atteint encore une maturation normale`` (CRÉPON Acup. 1980).
prédiabète, subst. masc. ,,Période allant de la conception au diagnostic d'un épisode de diabète (...). Il s'agit donc, évidemment, d'un diagnostic rétrospectif (...). Les experts de l'OMS recommandent l'emploi du terme «prédiabète» en recherche plutôt qu'en clinique`` (Méd. Biol. t.3 1972). Prédiabétique, adj., dér. État prédiabétique. Synon. de prédiabète. (Ds Méd. Biol. t.3 1972).
prédiastole, subst. fém. ,,Intervalle qui précède immédiatement la diastole dans la révolution cardiaque`` (Méd. Biol. t.3 1972).
prémédication, subst. fém. ,,Administration, avant une intervention chirurgicale, de médicaments destinés à calmer l'angoisse des malades, à diminuer les sécrétions, les besoins en oxygène, les réflexes neuro-végétatifs et à préparer l'action des anesthésiques`` (GARNIER-DEL. 1972). Synon. préanesthésie, prénarcose. La veille et le matin de l'intervention, le patient reçoit une «prémédication» qui apaise son angoisse psychique, calme sa douleur éventuelle, et inhibe des réflexes qui pourraient être nocifs (BARIÉTY, COURY, Hist. méd., 1963, p.781). Prémédiquer, verbe trans. ,,Appliquer la prémédication`` (GARNIER-DEL. 1972).
préménopause, subst. fém. ,,Terme imprécis [qui] qualifie habituellement la période (...) pendant laquelle peuvent s'observer des irrégularités menstruelles (...). On tend actuellement à remplacer le terme de «préménopause» par celui de «périménopause» (...) aussi imprécis`` (ROZ. Gynécol. 1981).
prémycosis, subst. masc. ,,Stades évolutifs du mycosis fongoïde qui précèdent l'apparition des tumeurs cutanées caractéristiques`` (GARNIER-DEL. 1972). Prémycosique, adj., dér. ,,Qui se rapporte à la période de début du mycosis fongoïde`` (GARNIER-DEL. 1972).
prénarcose, subst. fém. Synon. de prémédication. (Ds GARNIER-DEL. 1972).
préoedème, subst. masc. ,,Période qui précède l'apparition de l'oedème et pendant laquelle les tissus de l'organisme augmentent leur degré normal d'hydratation`` (GARNIER-DEL. 1972). Préoedème, oedèmes périphériques, oedèmes viscéraux, épanchement des séreuses (Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946, p.203).
préoestrus, subst. masc. ,,Phase d'activité folliculaire intense qui précède l'oestrus chez les Mammifères`` (Méd. Biol. t.3 1972).
préosséine, subst. fém. ,,Substance homogène formée au cours de la première étape du processus d'ostéogenèse`` (Méd. Biol. t.3 1972).
prépatence, subst. fém. ,,Période qui s'étend entre l'introduction dans l'organisme de parasites ou de microorganismes pathogènes et l'apparition de formes ou de manifestations détectables par les méthodes biologiques`` (Méd. Biol. t.3 1972).
pré-presbyte, subst. masc. De nouvelles lentilles progressives s'adressent aux jeunes et aux pré-presbytes (Elle, 8 mars 1982, p.13, col. 1).
prépsychose, subst. fém. ,,Ensemble de troubles de la personnalité, à dominante caractérielle, dont l'aggravation va se faire vers un aspect psychotique (...) avec persistance de sentiment de la réalité des objets et de l'environnement extérieur`` (CARR.-DESS. Psych. 1976).
prépuberté, subst. fém. ,,Période de la vie qui précède immédiatement la puberté`` (Méd. Biol. t.3 1972). La prépuberté, de douze à quinze ans, marque une crise (MOUNIER, Traité caract., 1946, p.683).
préréduction, subst. fém. ,,Au cours de la méiose d'un hétérozygote, disjonction des deux allèles en présence. V. post-réduction`` (Méd. Biol. Suppl. 1982). V. postréduction s.v. post- B 2 ex.
présclérose, subst. fém. ,,État morbide caractérisé par une hypertension artérielle permanente et des symptômes d'insuffisance rénale; il précède l'artériosclérose`` (GARNIER-DEL. 1972).
présénilité, subst. fém. 1. ,,Période de la vie pendant laquelle commencent à apparaître certains signes de vieillissement sans que l'on puisse encore parler de sénilité vraie`` (Méd. Biol. t.3 1972). 2. P. ext. ,,Vieillissement prématuré`` (Méd. Biol. t.3 1972).
présystole, subst. fém. ,,Moment qui précède immédiatement la systole ventriculaire`` (GARNIER-DEL. 1972).
prétuberculose, subst. fém. ,,1. Mauvais état général, avec amaigrissement et fatigue, pouvant faire soupçonner une tuberculose débutante. 2. Stade préclinique de la tuberculose. (Terme désuet)`` (Méd. Biol. t.3 1972).
MÉD. VÉTÉR.:
préspermatogenèse, subst. fém. ,,Chez les Mammifères, stade du développement qui précède immédiatement celui où s'effectue la spermatogenèse`` (Méd. Biol. t.3 1972).
précognition,subst. fém. ,,Connaissance d'événements futurs acquise autrement que par déduction logique`` (Psychol. 1969). Pour beaucoup de physiciens pourtant, le temps est un axe sur lequel on peut reculer ou avancer, ce qui permettrait notamment d'expliquer les phénomènes de précognition (Le Sauvage, 1er janv. 1977, p.76, col. 1).
préconnaissance,, pré-connaissance, subst. fém. L'homme peut (dans le présent) avoir l'image d'un événement qu'il vivra (dans le futur). Cette sorte de préconnaissance de son propre avenir implique, pour Dunne, une théorie très personnelle du temps (AMADOU, Parapsychol., 1954, p.127). V. infra prétélépathie ex.
prétélépathie, subst. fém. Il faut (...) admettre que nous sommes ici en présence d'une pré-connaissance (...). S'agit-il de prétélépathie ou de clairvoyance? (AMADOU, Parapsychol., 1954, p.181).
PÉDAGOGIE:
préapprentissage, subst. masc. La prolongation de la scolarité et l'organisation du préapprentissage permettent de donner aux jeunes garçons une culture plus étendue (E. SCHNEIDER, Charbon, 1945, p.260).
prébac, subst. masc. Un examen préparatoire, dont la création est proposée, s'appelle déjà dans le projet (1951) prébac (ZUMTHOR, Abréviations composées, Deel 57, 1951, n° 2, p.21 ds QUEM. DDL t.23).
pré-rentrée, subst. fém. Et la journée d'action (...) (jour de la pré-rentrée [scolaire]), prend des allures de baroud d'honneur (Le Point, 12 sept. 1977, p.64, col. 2).
préspécialisation, subst. fém. La préspécialisation du cycle terminal de l'enseignement secondaire anglais entre le niveau ordinaire et le niveau avancé (CAPELLE, Éc. demain, 1966, p.92).
PÉTROCHIMIE:
préfractionnement,subst. masc. ,,Fraction préliminaire à laquelle est parfois soumis le pétrole brut avant son passage dans le four puis dans la tour de distillation`` (AYACHE 1981).
prébergsonisme, subst. masc. Il y a, chez Troxler, une sorte de prébergsonisme (BÉGUIN, Âme romant., 1939, p.88).
précausalité, subst. ,,Ensemble des structures cognitives préparatoires à la compréhension correcte de la causalité`` (THINÈS-LEMP. 1975).
préconcept, subst. masc. Information, communication, termes liés. Termes à interroger. Préconcepts balbutiants à développer (Le Nouvel Observateur, 9 févr. 1976, p.51, col. 3).
pré-gnose, subst. fém. V. infra prégnosticisme ex.
prégnosticisme, subst. masc. On (...) trouve plutôt des éléments du futur gnosticisme qu'un gnosticisme proprement dit, et certains préfèrent l'expression de «pré-gnose» ou «prégnosticisme» pour désigner ces éléments (Philos., Relig., 1957, p.34-7).
présocialisme, subst. masc. Contre-église et présocialisme, que Desroche a exploré (Philos., Relig., 1957, p.42-15).
présociologie, subst. fém. On ne peut nier cependant le double fait de l'apparition d'une «présociologie» (...) et de la survivance de traces de philosophie de l'histoire chez les fondateurs de la sociologie (Traité sociol., 1967, p.28).
prévie, subst. fém. La vie suppose inévitablement, et à perte de vue avant elle, de la prévie (TEILHARD DE CH., Phénom. hum., 1955, p.53).
PHYS. NUCL.:
préaccélération, subst. fém. ,,Opération par laquelle on imprime aux particules une énergie appréciable avant de les faire pénétrer dans un accélérateur`` (PIR. Atom. 1959).
préamplificateur, subst. masc. ,,Amplificateur électronique destiné à être placé à la sortie du détecteur de rayonnement avant transmission à l'amplificateur principal`` (Nucl. 1975).
préadolescence, subst. fém. ,,Période du développement caractérisée par les modifications anatomo-physiologiques et comportementales préparatoires à la puberté`` (THINÈS-LEMP. 1975).
prédiscipline, subst. fém. Il faut dresser ce petit rebelle, mais non sans avoir fait la part de l'évolution normale dans un comportement qui, on l'a dit très justement, est un état de prédiscipline plus que d'indiscipline (MOUNIER, Traité caract., 1946, p.540).
préimagination, subst. fém. Quand la volonté précède un mouvement musculaire, elle est toujours jointe à une préimagination (RENOUVIER, Essais crit. gén., 3e essai, 1864, p.XXI).
préperception, subst. fém. L'enquête dirigée (...) suppose une sorte de préperception des buts à atteindre et risque d'aboutir à une réalité dénaturée par de fausses interprétations (Hist. sc., 1957, p.1579).
pré-test, subst. masc. ,,En psychométrie, épreuve administrée préalablement à un étalonnage (...) Pré-test - Post-test. Dans une expérimentation, les effets d'une intervention particulière sont appréciés en fonction de la différence entre un état initial (mesuré par un pré-test) et un état final (mesuré par un post-test)`` (THINÈS-LEMP. 1975).
prédélinquance, subst. fém. ,,État d'un sujet prédisposé, sur le plan physique et moral, à la délinquance, en raison de la carence de son milieu éducatif et de l'entraînement du milieu dans lequel il se plaît`` (CARR.-DESS. Psych. 1976).
RELIGION:
préchristianisme, subst. masc. La religion de Jésus, ce préchristianisme encore si juif (WEILL, Judaïsme, 1931, p.175).
pré-conclave, subst. masc. Organiser dans l'intervalle une sorte de pré-conclave informel et discret pour déblayer le terrain (Le Point, 21 août 1978, p.51, col. 1).
préjansénisme, subst. masc. Expliquer les hautes sympathies qui encouragèrent, sinon les jansénistes, du moins le préjansénisme (BREMOND, Hist. sent. relig., t.4, 1920, p.113).
préenquête, subst. fém. ,,Enquête portant sur un petit nombre d'enquêtés ou de documents pour tester les hypothèses et le questionnaire, avant d'entreprendre l'enquête elle-même`` (GRAW. 1981).
précomplètement, subst. masc. ,,Partie des opérations de complètement exécutée avant la restitution photogrammétrique: recueil de renseignements, identification`` (Topogr. 1980).
ZOOLOGIE:
préantennes, subst. fém. plur. ,,Théoriquement une paire d'appendices primitifs procéphaliques antérieurs aux antennes`` (SÉGUY 1967).
prégastrulation, subst. fém. ,,Chez les amniotes, mise en place des deux feuillets primaires, l'ectophylle et l'endophylle`` (Méd. Biol. t.3 1972).
prélarve, subst. fém. Synon. de pronymphe (d'apr. SÉGUY 1967). Il [l'oeuf] donne naissance à une prélarve qui bientôt se transforme en larve (GROSSI, Reproduction et métamorphose de l'anguille commune, 1897 in L'Année biol., 1899, p.237 ds QUEM. DDL t.6).
préméiose, subst. fém. ,,Désigne l'ensemble des stades préparatoires à la méiose, constitué essentiellement par les diverses étapes de la prophase de la première mitose de maturation des gamètes (...) cet état préméiotique dure très longtemps dans le cas de l'ovogenèse`` (HUSSON 1970).
prénymphe, subst. fém. ,,Larve présentant à la fin de son évolution un stade contracté immobile. Chez les soldats des termites, stade intermédiaire entre les larves banales et la forme parfaite`` (SÉGUY 1967). Synon. pronymphe.
prépupe, subst. fém. ,,État d'une larve (...) qui précède celui de la pupe, et durant lequel la larve ne s'alimente pas, tandis que ses glandes salivaires se modifient pour devenir aptes à filer le cocon`` (SÉGUY 1967).
B. —[Les mots constr. sont des adj. parfois subst.]
1. [La base est un adj. de relation ou un adj. subst.; les mots constr. signifient «qui est situé, qui se déroule avant ce que désigne la base nom. de l'adj. ou l'adj. subst.»]
a) [La base désigne une période ou ce qui s'y passe] V. précambrien et aussi:
précampinien, -ienne. adj. Empl. subst. masc. ,,Époque de transition entre le paléolithique supérieur et le néolithique vers 6000 av. notre ère`` (PERRAUD 1963).
préchelléen, -enne. adj. Quand on découvrit à Clacton-On-Sea, dans des couches préchelléennes, une pointe de lance en bois travaillé (Hist. sc., 1957, p.1485). Empl. subst. masc. Quand (...) commence le préchelléen, les glaciers ont recouvert une bonne partie de l'Europe et de la France (S. BLANC, Init. préhist., 1932, p.25).
pré-estival, -ale, -aux. adj. Tout n'est pas aussi rose qu'il y paraît de prime abord dans cette atmopshère de «fiesta» pré-estivale (Le Point, 5 mars 1979, p.63, col. 2).
préhumain, -aine. adj. Empl. subst. masc. L'impression constante de pays neuf, sans passé, d'immédiate jeunesse (...), domine encore celle de l'ancestral, du préhistorique, du préhumain (GIDE, Retour Tchad, 1928, p.975).
b) [La base désigne un événement]:
préélectoral, -ale, -aux, pré-électoral, -ale, aux. adj. Si les sondages préélectoraux ont contribué à faire connaître les méthodes, à assurer leur succès, et s'il reste un banc d'essai pour elles, ils ne possèdent, en définitive, qu'un intérêt limité (Tendances, 1964, n° 31, p.588 ds QUEM. DDL t.3).
pré-insurrectionnel, -elle. adj. Nous distinguons dans le développement du terrorisme trois phases: pré-insurrectionnelle —c'était le cas de l'Espagne avant 1936; insurrectionnelle —c'était le cas de l'Algérie, et enfin la guerre avec intervention de forces classiques (Le Point, 23 janv. 1978, p.81, col. 3).
préréférendaire. adj. L'ouverture officielle de la campagne préréférendaire (Le Point, 31 mars 1980, p.69, col. 1).
pré-révolutionnaire. adj. La Russie pré-révolutionnaire avait été un terrain particulièrement propice à ces mauvaises herbes (NRF, sept. 1931, n° 216, p.387 ds QUEM. DDL t.15).
c) [La base désigne un courant d'idées, un régime pol., un mouvement soc.]:
précollectiviste. adj. Un climat précollectiviste (Le Point, 2 mars 1981, p.49, col. 1).
précolonial, -ale, -aux. adj. En Afrique noire précoloniale (LESOURD, GÉRARD, Hist. écon., 1968, p.11).
précritique. adj. Le réalisme de l'époque précritique (J. VUILLEMIN, Essai signif. mort, 1949, p.78).
pré-dictatorial, -ale, -aux. adj. Si l'alternance dans un pays n'est plus possible, c'est qu'on se trouve dans une situation pré-révolutionnaire ou pré-dictatoriale (Le Point, 5 juill. 1976, p.39, col. 3).
prédynastique. adj. Pendant la période (...) prédynastique, il y eut des relations suivies entre l'Égypte et la Somalie (HADDON, Races hum., trad. par A. Van Gennep, 1930, p.70).
préfasciste. adj. Un climat préfasciste (Le Point, 2 mars 1981, p.49, col. 1).
préindustriel, -elle. adj. À l'époque préindustrielle le commerce portait essentiellement sur les gros animaux (WOLKOWITSCH, Élev., 1966, p.171).
prémachiniste. adj. Constituer des collections systématiques d'ethnographie française touchant la civilisation prémachiniste (Musées Fr., 1950, p.12).
présocialiste. adj. L'exercice d'un pouvoir présocialiste, le passage au socialisme étant une étape ultérieure (Le Nouvel Observateur, 2 févr. 1976, p.62, col. 3).
présyndical, -ale, -aux. adj. La naissance de certaines organisations que F. Jacquin qualifie de «présyndicales» (Univers écon. et soc., 1960, p.52-4). Présyndicaliste, adj., dér. L'essai présyndicaliste de 1895 était déjà de tendance xénophobe (Arts et litt., 1936, p.80-9).
prétotalitaire. adj. Quand on manifeste une telle mentalité prétotalitaire, comment se plaindre ensuite du totalitarisme? (Le Nouvel Observateur, 26 févr. 1979, p.31, col. 2).
d) [La base désigne un état fixé ou reconnu par la loi] V. prénuptial et aussi:
préconjugal, -ale, -aux. adj. L'extension du nombre de jeunes qui vivent en concubinage: «Les relations sexuelles et les conceptions préconjugales se répandent (...)» (Le Nouvel Observateur, 19 juill. 1980, p.24, col. 1).
préconstitutionnel, -elle. adj. Déjà dans la période préconstitutionnelle des lois donnant au gouvernement une compétence élargie étaient intervenues (VEDEL, Dr. constit., 1949, p.500).
prématrimonial, -ale, -aux. adj. Aussi, est-ce ravaler l'homme que de limiter à une consultation prématrimoniale ou prénatale la préparation qu'il faut faire au mariage et à la paternité (BIOT, Pol. santé publ., 1933, p.44).
e) [La base désigne une action, un événement] V. prénatal et aussi:
préexpérimental, -ale, -aux. adj. L'introspection systématique et si je puis dire préexpérimentale est vaine (DU BOS, Journal, 1927, p.167).
prémortel, -elle. adj. La dose prémortelle (Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946, p.75).
f) [La base désigne une chose concr. ou abstr., une notion, un domaine]:
préagricole. adj. L'orientation scolaire préagricole (...) peut prétendre à préparer sérieusement un véritable apprentissage agricole ultérieur (Encyclop. éduc., 1960, p.186).
préalgébrique. adj. Les Hindous (...) parvinrent à constituer un appareil mathématique préalgébrique (Gds cour. pensée math., 1948, p.516).
prélittéraire. adj. Cet état de magie prélittéraire qu'il faut faire honneur au surréalisme d'avoir découvert (NRF, sept. 1928, n° 180, p.438 ds QUEM. DDL t.21).
prémathématique. adj. Les éducateurs (...) savent d'ailleurs très bien poser les parts du jeu et de l'acquisition de réflexes fondamentaux au cours de ces initiations prémathématiques, sans prétendre pour autant «faire de la théorie des ensembles» à la maternelle (WARUSFEL, Math. mod., 1969, p.44).
prépsychanalytique. adj. La pièce [«Les Burgraves»] est à la fois le tableau d'une société féodale, une méditation de philosophie historique (...) et un drame prépsychanalytique sur la culpabilité (L'Express, 5 déc. 1977, p.69, col. 2).
préscientifique. adj. [Pierre Leroux, Précurseur du socialisme par J. Viard et J. Peignot] initiateur de George Sand, fondateur de la Charbonnerie française puis saint-simonien, il voulait réconcilier, sur l'autel de la Révolution, Platon et Jésus. Résolument «préscientifique», comme on dit (Le Nouvel Observateur, 26 août 1978, p.11, col. 2).
présocial, -ale, -aux. adj. [Nodier] éprouve douloureusement le conflit qui, en lui-même, —en tout homme, —oppose au moi social le moi profond, mais sans rien de cette innocence que Jean-Jacques prêtait à la nature présociale (BÉGUIN, Âme romant., 1939, p.337).
g) [La base est un anthropon. ou un nom ethnique] V. préadamique, précolombien, préraphaëlite et aussi:
préaugustinien, -ienne. adj. Soit dans l'écriture elle-même, soit dans la tradition préaugustinienne, nous trouvons très nettement marqué, à propos des sacrements, ce double concept de symbole efficace que saint Augustin mettra en pleine lumière au Ve siècle (Théol. cath. t.14, 1 1939, p.495).
prébismarckien, -ienne. adj. Il y a eu une Allemagne féconde: l'Allemagne prébismarckienne, les Goethe, les Schiller, les Hegel, les Heine (BARRÈS, Cahiers, t.14, 1922, p.80).
pré-dantesque. adj. La poésie lyrique pré-dantesque (Le Point, 11 juill. 1977, p.37, col. 1).
prééthiopien, -ienne. adj. Des mouvements d'Éthiopiens qui ont causé la disparition des restes des négroïdes prééthiopiens (HADDON, Races hum., trad. par A. Van Gennep, 1930, p.74).
pré-freudien, -ienne. adj. L'éclosion des sentiments troubles et pré-freudiens au sein des situations romanesques traditionnelles (Le Point, 6 sept. 1976, p.94, col. 3).
préhellénique. adj. Une civilisation jusqu'alors ignorée, qu'on appellera bientôt «préhellénique» (L'Hist. et ses méth., 1961, p.261).
pré-keynésien, -ienne. adj. Personne n'avait encore appris à manier les lois de la stratégie atomique et presque personne n'avait perçu la radicale nouveauté de l'atome. On était resté pré-keynésien en la matière (Le Nouvel Observateur, 26 juill. 1976, p.26, col. 2).
prélatin, -ine. adj. Les noms de lieux prélatins de la Gaule ne sont pas tous gaulois (L'Hist. et ses méth., 1961, p.714).
prélinnéen, -enne. adj. Les principes d'une classification audacieuse (...) c'était le retour à la vieille dichotomie prélinnéenne (Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.782).
prémarxiste. adj. Dans toute la philosophie prémarxiste, le type idéal de l'homme avait été l'homme contemplatif (Commune, août 1936, n° 36, p.1510 ds QUEM. DDL t.15).
prémendélien, -ienne. adj. Pour lui [Dahlberg], le concept de race humaine est un concept prémendélien, autrement dit un concept génétique créé avant l'existence même de la science génétique (Tiers Monde, 1956, p.97).
prépétainiste. adj. Cette génération prépétainiste a résisté à la séduction du fascisme (L'Express, 31 janv. 1981, p.162, col. 1).
préproustien, -ienne. adj. Je n'ai jamais eu, comme d'autres, à subir Proust, car la vie sur plusieurs plans remonte chez moi à une période bien préproustienne: elle est le fait de ma vingtième année: elle se rattache à mes cycles Baudelaire et Benjamin Constant (DU BOS, Journal, 1926, p.49).
préromain, -aine. adj. Les innombrables représentations de taureaux préromaines dans toute l'Espagne se rapportaient au voyage d'Hercule, bâtisseur de Séville (MONTHERL., Bestiaires, 1926, p.512).
préslave. adj. Pendant la période néolithique, le type «préslave» ou vistulien prédomine et forme partout la base de la population, non seulement en Pologne proprement dite mais aussi vers l'Est (HADDON, op.cit., p.126).
présocratique. adj. ,,Désigne essentiellement les philosophes grecs antérieurs à Socrate, et notamment les physiologues`` (MORF. Philos. 1980). Empl. subst. masc. Nietzsche retourne alors aux origines de la pensée, aux présocratiques (CAMUS, Homme rév., 1951, p.97).
h) Spécialement
ANTHROPOL., ETHNOL.:
préanthropoïde. adj. À l'Éocène ou à l'Oligocène, dans un éventail de formes préanthropoïdes (TEILHARD DE CH., Phénom. hum., 1955, p.209).
préhominien, -ienne. adj. Empl. subst. masc. ,,Famille de primates préhistoriques représentée par le sinanthrope`` (PERRAUD 1963). Le nom de «préhominiens». Terme expressif et correct, si l'on considère la progression anatomique des formes. Mais terme qui risque de voiler, ou de mal placer, la discontinuité psychique en quoi nous avons cru devoir placer le vif de l'hominisation (TEILHARD DE CH., op.cit., p.215).
prémétallique. adj. Quelques crânes de la période antérieure prémétallique ont le nez plus proéminent (HADDON, op.cit., p.201).
prénéolithique. adj. [Les premiers arrivés] nous apportaient déjà l'industrie prénéolithique (S. BLANC, Init. préhist., 1932, p.20).
ARMÉE:
prémilitaire. adj. L'organisation et le fonctionnement de l'instruction prémilitaire (J.O., Décret organis. arm. air, 1938, p.440).
ARTS, LITT. V. préromantique et aussi:
préclassique. adj. Une loi des trois états esthétiques, selon laquelle toute évolution complète d'un art passe normalement par trois phases:préclassique, classique, post-classique (Arts et litt., 1935, p.64-12).
précubiste. adj. Un dieu sauvage s'empare de Picasso au printemps de 1907 et ne le lâchera qu'un an après. Art féroce, possédé, panique. On l'a qualifié de «précubiste»: c'est le limiter et le dénaturer (L'Express, 20 oct. 1979, p.61, col. 1).
prégothique. adj. [Les fontaines] des places publiques sont d'un style prégothique, semblables à des fonts baptismaux couronnés d'un haut couvercle (T'SERSTEVENS, Itinér. esp., 1933, p.54).
BIOLOGIE:
prébiologique. adj. Pour Carl Sagan, un des pères de la mission Viking (...), il ne fait pas de doute que les résultats obtenus sont d'ores et déjà extraordinaires. «Si ces mécanismes ne sont pas la vie, en tout cas ils sont très proches de la vie, et ils pourraient bien être analogues aux mécanismes prébiologiques qui ont précédé sur Terre l'apparition des premiers êtres vivants» (Le Nouvel Observateur, 13 sept. 1976, p.43, col. 1).
précellulaire. adj. Il paraît alors possible de concevoir le virus comme un être précellulaire dépendant d'une cellule (P. MORAND, Confins vie, 1955, p.165).
ÉCONOMIE:
précapitaliste. adj. Un milieu social de propagation dont on comprend la structure par opposition aux sociétés précapitalistes cloisonnées régionalement et socialement (PERROUX, Écon. XXes., 1964, p.651).
GÉNÉTIQUE:
prémutationniste. adj. Empl. subst. masc. Geoffroy Saint-Hilaire apparaît donc comme un des précurseurs de la génétique moderne et comme un prémutationniste (Hist. gén. sc., t.3, vol. 1, 1961, p.535).
GÉOLOGIE:
préglaciaire. adj. 1. ,,Antérieur à l'installation d'un glacier``. Relief préglaciaire. Les curieuses buttes de Sierre: témoins d'un éboulement préglaciaire qui a barré durant un temps le cours du fleuve (BRUNHES, Géogr. hum., 1942, p.72). 2. ,,Antérieur à une glaciation`` (Géomorphol. 1979).
prégrammatical, -ale, -aux. adj. ,,Terme adopté parfois pour désigner ce qui représente l'expression libre et spontanée, antérieure à toute organisation conventionnelle du langage et en particulier à l'établissement de catégories grammaticales`` (MAR. Lex. 1951).
prélinguistique. adj. ,,Se dit d'un signe appartenant au comportement de l'enfant avant qu'il ne parle, ou qui est indépendant, chez l'adulte, du langage`` (REY Sémiot. 1979).
préstructural, -ale, aux. adj. La linguistique préstructurale cherchait à expliquer les changements affectant le système d'une langue par des causes extérieures à la langue (Traité sociol., 1968, p.272).
préterminal, -ale, -aux. adj. ,,En grammaire générative, la suite générée par la composante catégorielle de la base est une suite préterminale; elle est constituée de symboles préterminaux`` (Ling. 1972).
MATHÉMATIQUES:
préexponentiel, -elle. adj. ,,Se dit d'un terme figurant en facteur d'un terme exponentiel`` (Termes nouv. Sc. Techn. 1983).
préquantique. adj. Cela nous ramènerait, aux yeux des quantistes, à un mode de pensée préquantique (Gds cour. pensée math., 1948, p.428).
MÉDECINE:
préanesthésique, adj. et subst. masc. a) Adj. ,,Qui s'effectue avant une anesthésie`` (MAN.-MAN. Méd. 1980). b) Adj. et subst. masc. ,,Se dit d'un médicament administré avant une anesthésie`` (MAN.-MAN. Méd. 1980).
préarthrosique. adj. Des états douloureux arthralgiques, polyarticulaires, dont la symptomatologie objective est très discrète et qui le plus souvent s'avèrent comme des états préarthrosiques (RAVAULT, VIGNON, Rhumatol., 1956, p.16).
précancéreux, -euse. adj. La recherche des conditions d'apparition du cancer avait conduit, en France, le professeur Ménétrier, à édifier une théorie sur ce rôle de l'irritation chronique et des états dits précancéreux (Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946, p.148).
préclinique. adj. ,,Se dit du stade d'une maladie où aucune manifestation clinique n'est encore décelable`` (MAN.-MAN. Méd. 1980). À cette phase latente de la syphilis nerveuse, qui précède de plusieurs années les manifestations cliniques, Ravaut a donné le nom de période préclinique ou biologique (Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946, p.124).
précritique. adj. ,,Qui précède une crise, un accès`` (MAN.-MAN. Méd. 1980).
prédiastolique. adj. ,,Qui précède la diastole cardiaque`` (Méd. Biol. t.3 1972).
prééclamptique. adj. ,,Qui précède les crises d'éclampsie`` (Méd. Biol. t.3 1972).
prédyslexique. adj. ,,Prédisposé à devenir dyslexique`` (LAFON 1969).
préérythrocytaire. adj. ,,Qui existe avant l'infection des érythrocytes`` (Méd. Biol. t.3 1972).
préganglionnaire. adj. ,,Se dit des fibres nerveuses du système nerveux autonome qui n'ont pas de relai dans un glanglion nerveux`` (MAN.-MAN. Méd. 1980).
préhypertendu, -ue, adj. et subst. fém. ,,Se dit d'une femme dont l'hypertension se manifeste à l'occasion d'une grossesse, mais qui risque de devenir une hypertendue permanente`` (Méd. Biol. t.3 1972).
préinfarctoïde. adj. État de mal angineux ou syndrome «préinfarctoïde» (R. SCHWARTZ, Nouv. remèdes et mal. act., 1965, p.89).
préménopausique. adj. Les manifestations préménopausiques apparaissent très tôt dès 30 ou 35 ans (QUILLET Méd. 1965, p.486).
prémenstruel, -elle. adj. Heidenreich, Friedreich ont étudié ces congestions prémenstruelles, annonçant les premières règles, qui s'accompagnent de gonflement, de picotement dans les seins (L. BÉRARD, Corps thyroïde, 1908, p.53 ds QUEM. DDL t.8).
prémorbide. adj. Le test de vocabulaire servant à mesurer le niveau intellectuel prémorbide (DELAY, Psychol. méd., 1953, p.116).
préopératif, -ive. adj. ,,Se dit de la période d'organisation des structures opératoires de la pensée qui va de deux à sept ans et succède au stade neuromoteur`` (Termes nouv. Sc. Techn. 1983).
préopératoire. adj. ,,Qui précède l'opération, qui est effectué avant une opération`` (MAN.-MAN. Méd. 1980). Analyses de laboratoire préopératoires (MAN.-MAN. Méd. 1980).
préparalytique. adj. ,,Se dit du stade d'une maladie avant l'apparition des paralysies qui en sont les manifestations essentielles`` (Méd. Biol. t.3 1972).
prépathologique. adj. Il appuyait les constitutions cyclothymiques et schizothymiques, déjà prépathologiques, sur les tempéraments cycloïde et schizoïde (MOUNIER, Traité caract., 1946, p.34).
préplacentaire. adj. ,,Qui est antérieur au développement du placenta`` (Méd. Biol. t.3 1972).
présénile. adj. ,,Qui se rapporte à un état ou à des troubles qui précèdent la vieillesse`` (MAN.-MAN. Méd. 1980). Cataracte présénile, psychose présénile (MAN.-MAN. Méd. 1980).
présphygmique. adj. ,,Se dit de la période pendant laquelle le ventricule commence à se contracter sans imprimer encore un mouvement au sang artériel`` (GARNIER-DEL. 1972).
présuppuratif, -ive. adj. Le traitement des abcès amibiens du foie (...) sera médical toujours à la phase présuppurative et aura pour but d'empêcher la formation d'une poche de pus (QUILLET Méd. 1965, p.151).
présystolique. adj. ,,Se dit des bruits qui coïncident avec la contraction des oreillettes et précèdent immédiatement la systole ventriculaire`` (GARNIER-DEL. 1972).
pré-terme. adj. Un enfant est pré-terme s'il est né avant le septième jour de la 36e semaine. S'il est né après, il est «à terme». La période dite «à terme» commence en effet à la 37e semaine (A. MINKOWSKI, Pour un nouveau-né sans risque, 1976, p.32).
MUSIQUE:
pré-dodécaphonique. adj. «L'échelle de Jacob», oeuvre inachevée sur laquelle Schönberg travailla de 1915 à 1917, est un oratorio particulièrement expressif où l'inspiration biblique du compositeur l'emporte sur ses préoccupations pré-dodécaphoniques (Le Point, 29 nov. 1976, p.39, col. 4).
présériel, -elle. adj. Le grand public ne «comprend» pas les oeuvres sérielles, mais reconnaissons qu'il ne comprend pas davantage les oeuvres présérielles d'un Schoenberg ou d'un Webern (SAMUEL, Art mus. contemp., 1962, p.200).
PÉDAGOGIE:
préélémentaire. adj. ,,Désigne une période de scolarité qui précède celle de l'école élémentaire (ou primaire)`` (Éduc. 1979). Un moniteur pour neuf enfants en préélémentaire, un pour douze en élémentaire (Elle, 23 juill. 1979, p.65, col. 1).
préprofessionnel, -elle, pré-professionnel, -elle. adj. ,,Ce terme qualifie un enseignement et une formation donnés (...) pendant les deux dernières années de la scolarité obligatoire, à des adolescents qui (...) se destinent à un métier (...) dont ils entreprendront l'apprentissage spécial à partir de 16 ans`` (LEIF 1974). Si l'élève a moins de quinze ans, il peut être dirigé vers les sections nouvelles: classes préparatoires à l'apprentissage (...) ou classes préprofessionnelles (Le Nouvel Observateur, 1er mars 1976, p.58, col. 2).
préscolaire, adj. Nous sommes fabricants de jeux préscolaires et matériel éducatif (Le Point, 27 août 1979, p.60, col. 1.).
pré-prédicatif, -ive. adj. ,,Terme employé par Husserl pour caractériser la structure de la perception comme antérieure à toute prédication logique`` (THINÈS-LEMP. 1975).
préréflexif, -ive, pré-réflexif, -ive. adj. ,,Qui précède la réflexion où le connaissant s'oppose au connu`` (LAL. Suppl. 1968). Conscience pré-réflexive. ,,Sartre appelle pré-réflexive ou non-thétique la forme de conscience qui accompagne toute connaissance d'objet sans être explicitement thématisée`` (THINÈs-LEMP. 1975).
prévital, -ale, -aux. adj. Non pas, certes, que nous devions considérer le virus actuel comme une forme prévitale, une ébauche de vie (J. ROSTAND, Genèse vie, 1943, p.195).
prévivant, -ante. adj. Les centres prévivants (TEILHARD DE CH., Phénom. hum., 1955, p.64). Empl. subst. masc. Le prévivant se devine, au-dessous de l'horizon, comme un objet participant à la structure et aux propriétés corpusculaires du monde (TEILHARD DE CH., Phénom. hum., 1955, p.55).
PHYSIQUE:
prérelativiste. adj. En mécanique prérelativiste les systèmes d'inertie deviennent ainsi des «systèmes lorentziens» (Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.152).
préadolescent, -ente, pré-adolescent, -ente. adj. Ce n'est guère qu'au niveau des opérations formelles (...) que l'enfant, devenu préadolescent, commence à éprouver des sentiments authentiquement patriotiques (Traité sociol., 1968, p.239). Empl. subst. V. infra I B 1 h psychiatrie prépubertaire ex. P. abrév. fam. Pré-ado. Pré-ado (...) jeune entre l'enfance et l'adolescence (...) soit entre douze et quinze ans (Le Monde, 18 oct. 1975 ds QUEM. DDL t.23).
pré-objectal, -ale, -aux. adj. ,,Chez le nourrisson, se dit de l'état qui est antérieur à une fixation de l'affectivité sur un «objet» qui est la mère. Le passage du stade pré-objectal au stade objectal se fait progressivement au cours de la première année de la vie`` (LAFON 1969).
pré-oedipien, -ienne. adj. ,,Se dit de l'évolution et des accidents de l'évolution psychosexuelle infantile qui se déroulent avant l'instauration de «complexe d'OEdipe», c'est-à-dire qui se situent aux stades oral et anal`` (LAFON 1969). Empl. subst. masc. «Le pré-oedipien étant, pour les femmes, la mère, toute création féminine est nécessairement accompagnée d'homosexualité», précisera Julia Kristeva (Le Nouvel Observateur, 28 juin 1976, p.41, col. 3).
préopératoire. adj. L'égocentrisme intellectuel caractérisé par les difficultés de la décentration, peut être considéré de manière générale comme l'expression des structures préopératoires de la pensée du jeune enfant (Traité de sociol., 1968, p.247).
préréflexif, -ive. adj. La même conscience pratique et préréflexive —qui réconcilie le surgissement du choix et la méditation continue sur les motifs —réconcilie l'existence voulue et l'existence reçue (RICOEUR, Philos. volonté, 1949, p.172).
présomnique. adj. ,,S'applique à la phase qui précède le sommeil profond`` (LAFON 1969).
préverbal, -ale, -aux. adj. Antérieur à la phase langagière, verbale. Les structures sensori-motrices en jeu dans l'intelligence préverbale du nourrisson marquent déjà une avance sérieuse dans la direction des opérations qui se restructureront sur le plan du langage (Traité sociol., 1968, p.234).
prévolontaire. adj. Le réflexe (...) est le témoin, lorsqu'il est conscient, d'une sagesse prévolontaire sans laquelle je ne pourrais commencer de vouloir (RICOEUR, Philos. volonté, 1949, p.320).
PSYCHIATRIE, PSYCHOL.:
prédélinquant, -ante. adj. Empl. subst. masc. ,,Individu parfois mineur, en danger physique et moral en raison de son inconduite, de ses fréquentations et de la carence de son milieu éducatif`` (CARR.-DESS Psych. 1976). Assistance sociale aux délinquants et prédélinquants (Le Nouvel Observateur, 19 janv. 1976, p.42, col. 2).
prégénital, -ale, -aux. adj. Se dit du stade de l'organisation des pulsions où la primauté des zones érogènes n'est pas encore attribuée aux organes génitaux mais à la bouche, à l'anus, etc. (d'apr. THINÈS-LEMP. 1975). De seize à dix-huit mois se déroule une série de phases prégénitales dont la principale est la phase anale-sadique (MOUNIER, Traité caract., 1946, p.142).
pré-inconscient, -ente. adj. Empl. subst. masc. ,,Notion psychanalytique. Concernerait le niveau inférieur, l'étape liminaire, de l'évolution somato-psychique (de même que Freud a distingué entre l'inconscient et le conscient, le préconscient)`` (MARCH. 1970).
prépsychotique. adj. Il existe des schizophrénies avant lesquelles on ne puisse constater aucun symptôme constitutionnel prépsychotique (MOUNIER, Traité caract., 1946, p.34).
prépubéral, -ale, -aux. adj. Des chocs de la petite enfance, et même des émotions prépubérales, ressenties par l'entremise de la mère (MOUNIER, Traité caract., 1946, p.242).
prépubère. adj. Dès la puberté ils [les hyperthymiques] tendent à l'inversion des caractères sexuels. Leur psychisme reste puéril et prépubère (MOUNIER, Traité caract., 1946, p.171). Empl. subst. Pour Marro, les prépubères donnent un contingent de mauvaise conduite double de celui des impubères (MOUNIER, Traité caract., 1946, p.683).
prépubertaire. adj. ,,Qui se rapporte à la période de l'existence précédant immédiatement la puberté`` (Méd. Biol. t.3 1972). En ce qui concerne l'agressivité, chez beaucoup d'adolescents ou de pré-adolescents, c'est une fuite en avant: en attaquant on essaie d'éviter d'être remis en question. Ce qui amène évidemment à se demander s'il existe un âge pour la timidité. L'âge prépubertaire, celui que Rousseau appelait une deuxième naissance (Elle, 11 sept. 1978, p.50, col. 1).
présexuel, -elle. adj. [L'enfant] aime comme un petit sauvage, et toujours un peu avec l'exclusivisme des sentiments instinctifs. C'est à cette note fruste qu'il faut penser surtout en matière de fixations et de complexes infantiles, plus qu'à la note présexuelle, présente, mais plus diffuse que les freudiens ne l'ont voulue (MOUNIER, Traité caract., 1946, p.97).
RELIGION:
préanimiste. adj. Dans une phase «préanimiste» ou «animatiste», l'humanité se serait représenté une force impersonnelle (...) répandue dans le tout, inégalement distribuée entre les parties (BERGSON, Deux sources, 1932, p.184).
préchrétien, -ienne. adj. Tout ce que le platonisme et le néo-platonisme représentent comme thesaurus de sublimité préchrétienne (DU BOS, Journal, 1927, p.379).
préislamique. adj. À l'époque préislamique, les Arabes connaissaient (...) des gestes et des paroles rituelles (G.-H. BOUSQUET, Prat. rit. Islâm, 1949, p.26).
préjanséniste. adj. Empl. subst. masc. On n'a pas assez étudié l'activité de ces préjansénistes flamands [le Dr Fromond, Calenus, le cordelier Conrius, l'archevêque de Malines et d'autres encore] (BREMOND, Hist. sent. relig., t.4, 1920, p.106).
ZOOLOGIE:
prééruciforme. adj. ,,Avant le stade larve ou chenille`` (SÉGUY 1967).
préimaginal, -ale, -aux. adj. ,,Qui précède le stade final ou imago des insectes`` (SÉGUY 1967).
2. [La base procède d'un part. passé] V. prédigéré, préfabriqué, prématuré, présupposé et aussi:
préaménagé, -ée. adj. Un autre aspect du renforcement des villes se manifeste par la création de zones préaménagées pour les industries (Gds ensembles habit., 1963, p.6).
pré-assemblé, -ée. adj. La promotion véritable des usines pré-assemblées sur barge commence, en fait, avec la crise pétrolière (Le Monde dimanche, 12 oct. 1980, p.XIV, col. 1).
précoordonné, -ée. adj. Les objets, quand ils arrivent, doivent être enregistrés (...), mais ils doivent en outre être alors coordonnés, placés dans un ordre convenable. Un tel répertoire est dit précoordonné. Un exemple typique en est la classification d'objets en fonction de leurs propriétés (JOLLEY, Trait. inform., 1968, p.95).
précultivé, -ée. adj. Gazons précultivés. ,,Les gazons précultivés disponibles en rouleaux ou en plaques, peuvent être placés directement. Leur utilisation évite l'aménagement classique d'une pelouse`` (BÉN.-VAESK. Jard. 1981).
prédécidé, -ée. adj. Par contradiction réfléchie et en vertu de cette vue prédécidée: la grande école a été idéaliste (RENAN, Avenir sc., 1890, p.518).
prédécoupé, -ée. adj. Feuilles d'étiquettes adhésives prédécoupées (Le Nouvel Observateur, 1er mars 1976, p.91, col. 1).
prédélabré, -ée. adj. Avec ses édifices de béton, ses sous-banlieues prédélabrées (Le Point, 30 oct. 1978, p.88, col. 1).
prédéterminé, -ée. adj. Un magasin clés en main, à rentabilité prédéterminée (Le Point, 19 sept. 1977, p.128, col. 2).
prédonné, -ée. adj. L'être n'est jamais problématique pour l'homme qui est, car, à quelque moment qu'on l'envisage, il était déjà préexistant, toujours prédonné, toujours présupposé par celui même qui le met en question et dont la seule question préjuge déjà de la réponse (JANKÉL., Je-ne-sais-quoi, 1957, p.253).
préfiltré, -ée. adj. Les prélèvements de plancton, pratiqués avec des filets de mailles plus ou moins fines, sont, en quelque sorte, «préfiltrés» avant étude; autrement dit, on peut choisir un filet qui ne retienne que les éléments de taille égale ou supérieure au microplancton, par exemple (J.-M. PÉRÈS, Vie océan, 1966, p.64).
préfinancé, -ée. adj. Immeubles préfinancés sans affectation individuelle (Gds ensembles habit., 1963, p.7).
pré-imbibé, -ée. adj. Pour la toilette. Des petites serviettes pré-imbibées d'une lotion émulsionnante et d'un corps gras (Le Point, 12 juin 1978, p.35, col.4).
préimprimé, -ée. adj. La carte classique à 80 colonnes commence sa carrière sous la forme d'un rectangle plein, autrement dit non perforé; généralement, elle a un coin coupé et porte un tableau de nombres préimprimés (JOLLEY, Trait. inform., 1968, p.175).
préincisé, -ée. adj. Il existe des cartes préincisées, dans lesquelles les positions de perforations sont déjà presque entièrement découpées (JOLLEY, Trait. inform., 1968, p.175).
prémâché, -ée. adj. Au fig. L'habitude du travail prémâché, parcellisé, procurait une espèce de confort (Le Nouvel Observateur, 16 janv. 1978, p.55, col.3).
préordonné, -ée. adj. Les phénomènes futurs et préordonnés, soit de conservation, soit de développement (RENOUVIER, Essais crit. gén., 3e essai, 1864, p.XXII).
prépayé, -ée. adj. Billet d'avion prépayé. Comment perdre une nuit prépayée à l'arrogant palace (Le Nouvel Observateur, 23 août 1976, p.36, col.1).
prépeint, -einte. adj. Empl. subst. masc. ,,Tôles ou profilés à chaud en acier dont les surfaces spécialement préparées ont été recouvertes d'une couche primaire antirouille`` (Constr. métall. 1975).
pré-plié, -ée. adj. Des objets en papier pré-plié (Elle, 10 nov. 1980, p.158, col. 1).
préportionné adj. ,,Se dit d'un aliment dont les portions ont été préparées à l'avance`` (Termes nouv. Sc. Techn. 1983).
pré-programmé, -ée. adj. Un ordinateur de poche. Il s'agit en vérité d'une machine à calculer. Elle possède 23 touches de fonctions pré-programmées (Le Point, 18 oct. 1976, p.51, col. 2).
pré-réglé, -ée. adj. Si vous désirez rompre le silence ronronnant de votre confort automobile, vous pourrez, d'un geste, choisir une station pré-réglée (L'Express, 5 déc. 1977, p.176, col. 1).
pré-repassé,-ée. adj. Grâce au courant d'air frais qui circule dans le tambour [du sèche-linge] pendant les dernières minutes du séchage, le linge sort défroissé et pré-repassé (Elle, 10 nov. 1980, p.164, col. 1).
préserti, -ie. adj. Les boîtes contenant les fruits sont préserties, c'est-à-dire que le couvercle est seulement posé (Industr. conserves, 1950, p.13).
prétaillé, -ée. adj. De nouvelles machines (...) peuvent couper directement dans la masse des carrières à pierre tendre les morceaux à dimension d'exécution. C'est le type même de pierre dite «prétaillée» (LAMBERTIE, Industr. pierre et marbre, 1962, p.71).
pré-traité, -ée. adj. En adoptant ce riz du Texas (...) vous avez non seulement un riz long grain américain, mais un riz parfaitement «pré-traité» (Elle, 4 nov. 1968, p.187 ds QUEM. DDL t.24).
Spécialement
préenregistré, -ée, pré-enregistré, -ée. adj. ,,Se dit d'une émission enregistrée à l'avance et conservée sur bande avant de passer sur l'antenne`` (CFPJ Presse 1982). C'est le cinéma tous les soirs avec des films pré-enregistrés en cassette (L'Express, 2 déc. 1978, p.214, col. 2). La mise sur le marché de lecteurs de vidéodisque, de magnétoscopes et de programmes préenregistrés (L'Express, 11 oct. 1980, p.11, col. 2).
préemballé, -ée. adj. ,,Placé dans un emballage (...) hors de la présence de l'acheteur et de telle sorte que la quantité du produit contenu ait une valeur choisie à l'avance et ne puisse être modifiée sans altérer l'emballage`` (CLÉM. Alim. 1978). Fruits préemballés, c'est-à-dire conditionnés chez le producteur par lots de 1 kg non divisés à la vente (BOULAY, Arboric. et prod. fruit., 1961, p.107).
prévendu, -ue. adj. Il attendait que ces produits «prévendus» par le matraquage publicitaire tombent tout seules dans le cabas de la ménagère (Le Nouvel Observateur, 17 mai 1976, p.61, col. 3).
prérequis, -ise. adj. Empl. subst. masc. Prérequis de lecture. ,,Ensemble des conditions à remplir et, par voie de conséquence, des comportements à acquérir pour être en mesure d'entreprendre un bon apprentissage de la lecture`` (MIAL. Éduc. 1981).
préaspiré, -ée. adj. Consonne préaspirée. ,,Consonne dont l'articulation est précédée d'une aspiration, comme il en existe dans certaines langues amérindiennes`` (Ling. 1972).
présanctifié, -ée. adj. Messe présanctifiée. ,,Messe sans consécration, mais dans laquelle on communie avec des hosties présanctifiées, c.-à-d. consacrées la veille ou quelques jours auparavant`` (BACH.-DEZ. 1882).
préimprégné, -ée. adj. Empl. subst. masc. ,,Matériau que l'on imprègne d'une substance en vue d'augmenter sa résistance`` (Termes nouv. Sc. Techn. 1983).
C.Rare. [Les mots constr. sont des verbes]
1. [Les mots constr. désignent une opération technol. ou concr.] V. préformer et aussi:
préadhérer, verbe trans. indir. Au fig. Le chrétien ne multiplie ses contacts avec le monde que pour capter ou subir les énergies qu'il ramènera, ou qui le mèneront, au ciel. Il préadhère à Dieu (TEILHARD DE CH., Milieu divin, 1955, p.143).
préchauffer. verbe trans. V. supra I A 6 industr des teint. prévaporisage déf.
précuire, verbe trans. ,,Cuire une viande qui doit subir ultérieurement une autre opération`` (Termes nouv. Sc. Techn. 1983).
préencoller, verbe trans. ,,Passer la première couche d'adhésif, lorsque l'encollage est fait en plusieurs applications`` (RAMA 1973). Préencollage, subst. masc., dér. (Ds RAMA 1973). Préencolleur, -euse, subst., dér. (ibid.).
préencrer, verbe trans. ,,Teinter les lisses d'une semelle préfraisée, avant sa fixation sur la chaussure`` (RAMA 1973). Préencrage, subst. masc., dér. (Ds RAMA 1973).
préfraiser, verbe trans. ,,Fraiser une semelle (...) avant sa fixation sur la chaussure`` (RAMA 1973). Préfraisage, subst. masc., dér. (Ds RAMA 1973).
prémâcher, verbe trans. Au fig. On vous prémâche les livres difficiles (L'Express, 11 oct. 1980, p.177, col. 2).
prémoduler, verbe trans. Pour la réaliser [la condition de cohérence], il faut prémoduler le faisceau et le dispositif fonctionne dans ce cas en générateur d'harmoniques (Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.324).
présélectionner, verbe trans. Vous pouvez présélectionner 15 stations (Le Point, 10 déc. 1979, p.104).
2. [Les mots constr. désignent une opération de l'esprit] V. préjuger, préléguer, présupposer et aussi:
préopiner, verbe intrans. ,,Faire connaître son opinion avant les autres dans une assemblée délibérante`` (LEP. 1948).
Rem. On relève un adv. constr. avec pré-: Préconsciemment. L'enfant, qui sait préconsciemment ou même consciemment ce qu'est la «vérité» de l'histoire et pourrait donc en parler, ne désire absolument pas qu'on le sache (Le Nouvel Observateur, 20 déc. 1976, p.75, col. 1).
II. —[Pré- marque l'antériorité spatiale] V. préalpin, précordial, prémolaire.
A. —[Les mots constr. sont des adj., éventuellement subst.]:
pré-boréal, -ale, -aux. adj. Empl. subst. masc. V. microlithisation ex. de A. Leroi-Gourhan, s.v. microlit(h)e.
précarpathique. adj. Le climat continental de la région précarpathique (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p.305).
présaharien, -ienne. adj. Toute la région comprise entre l'Atlas tellien au nord et l'Atlas présaharien au sud (BRUNHES, Géogr. hum., 1942, p.173).
Spécialement
prédorsal, -ale, -aux. adj. (Consonne) prédorsale. ,,Consonne réalisée avec la partie antérieure du dos de la langue`` (Ling. 1972).
prépalatal, -ale, -aux. adj. (Consonne) prépalatale. ,,Consonne articulée au niveau de la partie antérieure du palais dur avec la pointe ou le dos de la langue`` (Ling. 1972).
prétonique. adj. (Syllabe) prétonique. Syllabe qui se trouve avant la syllabe accentuée (d'apr. Ling. 1972).
prévélaire. adj. (Consonne) prévélaire. ,,Consonne réalisée contre la partie antérieure du palais mou`` (Ling. 1972).
MÉDECINE:
préauriculaire. adj. Engorgements des ganglions préauriculaires (CALMETTE, Infection bacill. et tubercul., 1920, p.122).
précapillaire. adj. Empl. subst. masc. ,,Segment d'une artériole ou d'une veinule qui fait la jonction avec le capillaire correspondant`` (Méd. Biol. t.3 1972).
précentral, -ale, -aux. adj. ,,Qui est situé en avant d'un centre`` (Méd. Biol. t.3 1972).
précondylien, -ienne. adj. ,,Situé au devant d'un condyle`` (MAN.-MAN. Méd. 1980). Fossette précondylienne (MAN.-MAN. Méd. 1980).
préfrontal, -ale, -aux. adj. ,,Qui se rapporte à la région antérieure du lobe frontal`` (MAN.-MAN. Méd. 1980). Artère préfontale (MAN.-MAN. Méd. 1980).
préganglionnaire. adj. Un neurone préganglionnaire et un neurone postganglionnaire (CAMEFORT, GAMA, Sc. nat., 1960, p.280).
prémaxillaire. adj. ,,Qui est situé en avant du maxillaire supérieur`` (Méd. Biol. t.3 1972). Empl. subst. masc. ,,L'un des deux centres d'ossification principaux du maxillaire supérieur`` (Méd. Biol. t.3 1972). [Broussonet] tira sa définition des incisives non plus de leur forme, mais de leur implantation dans le prémaxillaire, qu'il nomme, en effet, maxillaire antérieur (Ch. D'ORBIGNY, Dict. univ. d'hist. nat., t.4, 1844, p.681b ds QUEM. DDL t.8).
prépectoral, -ale, -aux. adj. Tumeurs des ganglions prépectoraux ou trachéo-bronchiques (BRION, Jurispr. vétér., 1943, p.246).
prépéritonéal, -ale, -aux. adj. ,,Qui est situé ou qui se produit entre le péritoine pariétal et la paroi abdominale`` (Méd. Biol. t.3 1972). Synon. propéritonéal.
prépubien, -ienne. adj. ,,Se dit des vaisseaux et des tissus qui sont placés au devant du pubis`` (LITTRÉ-ROBIN 1865).
prépylorique. adj. ,,Qui est situé ou qui se fait en avant du pylore`` (MAN.-MAN. Méd. 1980). Gastrectomie prépylorique (MAN.-MAN. Méd. 1980).
prérachidien, -ienne. adj. ,,Qui est situé en avant de la colonne vertébrale. V. prévertébral`` (Méd. Biol. t.3 1972).
prérectal, -ale, -aux. adj. ,,Qui est situé en avant du rectum`` (Méd. Biol. t.3 1972).
prérénal, -ale, -aux. adj. ,,Qui est situé en avant du rein`` (Méd. Biol. t.3 1972).
prérétinien, -ienne. adj. ,,Qui est situé en avant de la rétine`` (Méd. Biol. t.3 1972).
prérotulien, -ienne. adj. ,,Qui est situé en avant de la rotule`` (Méd. Biol. t.3 1972).
présellaire. adj. ,,Qui est situé en avant de la selle turcique`` (GARNIER-DEL. 1972).
préspinal, -ale, -aux. adj. ,,Qui est situé devant l'épine du dos ou colonne vertébrale`` (LITTRÉ-ROBIN 1865).
présylvien, -ienne. adj. ,,1. Qui se rapporte au prolongement antérieur de la scissure latérale (de Sylvius). 2. Qui est situé en avant de la scissure latérale (de Sylvius)`` (Méd. Biol. t.3 1972).
préthyroïdien, -ienne. adj. ,,Qui est situé en avant de la glande thyroïde`` (Méd. Biol. t.3 1972).
prétibial, -ale, -aux. adj. ,,Qui est situé en avant du tibia et par extension, dans la région antérieure de la jambe`` (Méd. Biol. t.3 1972). [Le biceps] vient de la partie postérieure intérieure de l'iléon, et descend à la face prétibiale du côté externe (CUVIER, Anat. comp., t.1, 1805, p.372).
prétrachéal, -ale, -aux. adj. ,,Qui est situé en avant de la trachée`` (Méd. Biol. t.3 1972).
prévertébral, -ale, -aux. adj. ,,Qui est situé en avant des vertèbres ou de la colonne vertébrale`` (MAN.-MAN. Méd. 1980). Muscles prévertébraux (MAN.-MAN. Méd. 1980).
prévésical, -ale, -aux. adj. ,,Qui est situé en avant de la vessie`` (MAN.-MAN. Méd. 1980). Phlegmon prévésical (MAN.-MAN. Méd. 1980.
prézonulaire. adj. ,,Qui est situé dans l'oeil en avant du ligament suspenseur du cristallin (zonule de Zinn)`` (Méd. Biol. t.3 1972).
préalaire. adj. ,,Qui est antérieur à l'aile`` (SÉGUY 1967). Bride préalaire; soie préalaire (SÉGUY 1967).
prébasilaire. adj. ,,Qui est situé en avant de la base d'un organe`` (SÉGUY 1967). Suture prébasilaire (SÉGUY 1967).
précarnassier, -ière. adj. Empl. subst. fém. [Pour désigner une dent] ,,Chacune des dents situées entre la canine et la carnassière`` (TRIQUET 1981).
prégéniculaire. adj. ,,Qui est antérieur au genou`` (SÉGUY 1967).
préoral, -ale, -aux. adj. ,,Qualifie ce qui est placé en avant de la bouche`` (HUSSON 1970).
B.Rare. [Les mots constr. sont des subst.]:
préparc, subst. masc. ,,Zone périphérique d'un parc national consacrée à l'accueil de la population`` (Termes nouv. Sc. Techn. 1983).
Spécialement
LING. V. prédéterminant et aussi:
préarticle, subst. masc. ,,Sous-catégorie des déterminants, placés avant l'article et non précédés d'un article. Ainsi tout est un préarticle dans les syntagmes toute une ville, toute la classe`` (Ling. 1972).
MÉDECINE:
préhypophyse, subst. fém. ,,Lobe antérieur de l'hypophyse`` (LOV.-VEILL. 1954). Synon. antéhypophyse (s.v. anté-). Préhypophysaire. subst. Le contrôle hypothalamique de l'activité préhypophysaire semble s'exercer par voie vasculaire locale (Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.650).
présphénoïde, subst. masc. ,,Partie antérieure du corps du sphénoïde, en avant de la selle turcique`` (Méd. Biol. t.3 1972).
prévertèbre, subst. fém. ,,1. Matrice mésoblastique périchordale segmentée en sclérotomes. 2. Maquette cartilagineuse du futur corps vertébral. (Terme peu usité en français)`` (Méd. Biol. t.3 1972).
préabdomen, subst. masc. ,,Chez les insectes, ensemble des segments antérieurs de l'abdomen`` (Méd. Biol. t.3 1972).
prépharynx, subst. masc. ,,Partie antérieure élargie du pharynx`` (SÉGUY 1967).
prépleure, subst. masc. ,,Partie antérieure ou première section des pleures. Propleure`` (SÉGUY 1967).
Vitalité. Le préf. a pris une grande ext. au XXes. dans la lang. des sc. et des techn. (notamment la méd. et l'industr.), mais aussi dans la lang. cour. où il contribue à former de nombreux néol., p.ex. a) Pré-présidentiel, , adj. On vient de le voir avec la campagne pré-présidentielle heureusement avortée, l'horizon, le seul, reste 1976 (Les Informations, 2 juill. 1973, p.19 ds QUEM. DDL t.24). b) Pré-soixante-huitard, -arde, adj. Certain gauchisme pré-soixante-huitard (Le Nouvel Observateur, 12 janv. 1976, p.58, ibid.). c) Pré-soleil, adj. inv. À la fraîche, à la fraîche! Pas chères, pas chères, ces deux robes pré-soleil (Elle, 28 janv. 1965, p.42, ibid.).
Prononc. et Orth.:[-]. Mots constr. gén. soudés (préaveu, préclassement...) même si on rencontre parfois le trait d'union (pré-autonome, pré-rapport...). Bbg. BRUNET (É.). Le Vocab. fr. de 1789 à nos jours d'après les données du TLF. Genève-Paris, 1981, p.619, 620, 658. — GILBERT (P.). Le Fr. de demain. Fr. Monde. 1974, n° 106, pp.52-54. — GOOSSE 1975, p.35, 36. — HASSELROT 20es. 1972, p.101. — PEYTARD (J.). Motivation préf. et parad. dérivationnels sur la préfixation en pré-. Mél. Guilbert (L.). Paris, 1979, pp.199-205.

pré-
Premier élément tiré du lat. præ (préposition) « devant, en avant », et qui sert à former des adjectifs et, plus rarement, des noms et des verbes ( Anté-). De nombreux mots en pré- sont empruntés au latin (prédire, préjudice, prématuré, préméditer…). Parmi ceux qui sont formés en français (préavis, préconçu, préfabriqué…, à l'ordre alphabétique) avec la valeur de « qui est fait, existe avant, dans le temps » ou « qui vient avant, dans l'espace », on peut signaler des composés plus rares ou occasionnels.
Ex. : Adj. : || Prébarré, ée. || « La généralisation des chèques prébarrés » (le Monde, 28 juin 1977).Prébiotique « avant l'apparition de la vie » (→ cit. 1, ci-dessous).Prébyzantin, ine (→ cit. 2).Précâblé, ée. || Carte précâblée (inform.).Précommunal, ale, aux. || « La phase précommunale » (L. Mollat, 1974).Précancéreux, euse. || « Lésions précancéreuses » (la Recherche, oct. 1981, p. 1116).Précuit, cuite. || « Des produits alimentaires précuits » (in P. Gilbert).Préimprimé, ée.Prélimé, ée. || Ampoules pharmaceutiques prélimées.Prémagnétisé, ée.Prénazi, ie.Prépisté, ée. Techn. || Film prépisté, qui porte une piste magnétique (pour le son).Préprofessionnel, elle, els. || « Classes préprofessionnelles » (le Monde, 7 oct. 1972, p. 8).Prépubère « qui se produit un peu avant l'âge de la puberté ».Préscriptural, ale, aux (d'avant l'écriture).Présignificatif, ive (→ cit. 4).Prétinctorial, ale, aux. Techn. || « Traitements prétinctoriaux » (Science, progrès, découverte, 1972, in la Clé des mots).Préurbain, aine, « d'une époque antérieure à l'urbanisation » (→ cit. 5).
1 On peut a priori définir trois étapes dans le processus qui a pu conduire à l'apparition des premiers organismes :
a) la formation sur la terre des constituants chimiques essentiels des êtres vivants, nucléotides et amino-acides (…)
La première (étape) souvent appelée la phase « prébiotique », est assez largement accessible, non seulement à la théorie, mais à l'expérience.
Jacques Monod, le Hasard et la Nécessité, p. 179.
2 Ses prophètes (de Doura) unissent des visages semblables à ceux des derniers portraits égyptiens et un drapé aussi prébyzantin que celui des stèles de Palmyre.
Malraux, la Métamorphose des dieux, p. 123.
3 Accroupi contre la jeune femme, à sa droite (mais à gauche du tableau) un enfant prépubère, à grosse tête, une frange de cheveux sur le front, au regard et au sourire parfaitement imbéciles.
P. Klossowski, la Révocation de l'Édit de Nantes, p. 55.
4 Avant de signifier quoi que ce soit toute émission de langage signale que quelqu'un parle. — Ceci est capital — et non relevé — ni donc développé par les linguistes. — La seule voix dit bien des choses, avant d'agir comme porteuse de messages particuliers. Et il arrive que cette perception présignificative dénonce « poésie ».
Valéry, Cahiers, t. I, Pl., p. 473.
5 Les ensembles préurbains de Palestine, du Liban et de Turquie ont pu comporter des sanctuaires ou des maisons plus riches que la moyenne, toutefois on n'y connaît pas encore de véritables palais.
A. Leroi-Gourhan, le Geste et la Parole, t. I, p. 232-233.
Une classe de composés en pré- est formée sur des dérivés adjectifs (-ien, -iste) ou substantifs (-isme) de noms propres. Ces substantifs s'opposent alors assez régulièrement à ceux en post- (ex. : pré-stalinien, ienne, etc.). Ex. : préhitlérien, ienne (1936, in D. D. L.), prémarxiste, adj. (1936, in D. D. L.).
6 Nous vivons encore dans une mentalité pré-voltairienne.
R. Barthes, Mythologies, p. 67.
Noms. || Préadolescence, n. f.Préautonomie, n. f. (→ ci-dessous, cit. 7).Pré-congrès, n. m.Précompréhension, n. f.Préconditionnement, n. m. (→ ci-dessous, cit. 8).Prémagnétisation, n. féminin.
REM. 1. Ce procédé de composition est particulièrement fréquent en technique et en science.
2. On trouve une valeur spécifique de pré- + nom de chose, « qui est préfabriqué » (ex. : Prédalle, n. f., 1973, in la Clé des mots).
7 Cette préautonomie dont bénéficie la Catalogne devra néanmoins être réexaminée par le prochain Parlement, seul habilité à élaborer un statut définitif.
l'Express, 24 févr. 1979, p. 84.
8 La mémoire mécanique n'est pas sans offrir une certaine similitude avec la mémoire animale : une sorte de préconditionnement spécifique existe dans chaque type de machine, mais le programme opératoire est dicté de manière totalement instinctive (…)
A. Leroi-Gourhan, le Geste et la Parole, t. II, p. 64.
9 Pavlov, qui avait bien vu ce rôle du conditionnement dans la perception, en concluait à la vérité de « ce que le génial Helmholtz a désigné sous le terme célèbre de conclusion inconsciente », donc à la réalité des inférences ou préinférences perceptives.
J. Piaget, Épistémologie des sciences de l'homme, p. 167.
10 (…) ces phrases du pré-sommeil dont j'ai été amené à dire en 1924, dans le Manifeste du surréalisme, qu'elles cognaient à la vitre.
A. Breton, l'Amour fou, IV, p. 79.
REM. Les composés adjectifs à forme participiale ont entraîné la composition de verbes comme préchauffer (1970, in Gilbert), présécher (|| « les présécher [les ordures] sur une sole ou grille », Science et Vie, 1974, no 106, p. 113), présélectionner, etc., et de substantifs verbaux dérivés des verbes, formant ainsi des séries cohérentes (préchauffé, préchauffer, préchauffage).
Orthographe. On écrira de préférence ces composés en un seul mot. Cependant, lorsque le deuxième élément commence par une voyelle et surtout par un e ou un é, ou qu'il vient d'un nom propre, le trait d'union est fréquent. L'usage est hésitant dans de nombreux cas (voir des exemples dans P. Gilbert, Dict. des mots contemporains, art. Pré-).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • pre — pre·abdomen; pre·acanthella; pre·adamitism; pre·adapt; pre·adaptation; pre·adaptive; pre·admission; pre·adolescence; pre·adult; pre·agonal; pre·am·bu·lar; pre·am·bu·late; pre·amp; pre·amplifier; pre·animism; pre·apprehension; pre·arrange;… …   English syllables

  • pré — [ pre ] n. m. • pred 1080; lat. pratum 1 ♦ Terrain produisant de l herbe qui sert à la nourriture du bétail. ⇒ prairie. Mener les vaches au pré. ⇒ pâturage. Mettre un cheval au pré, au vert. « Il l attacha à un pieu, au plus bel endroit du pré »… …   Encyclopédie Universelle

  • pré — 1. (pré) s. m. 1°   Terre à foin ou à pâturage. •   Un ruisseau qui, sur la molle arène, Dans un pré plein de fleurs lentement se promène, BOILEAU Art p. I. •   Les prés et les bois de bonne qualité sont de tous les biens ceux qui exigent le… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Pré — Pre steht für Palm Pre, ein Smartphone des PDA Herstellers Palm Inc. pre ist in der Informatik ein Tag in HTML für Textabschnitte mit präformatiertem (englisch: preformatted) Text Pré steht für eine Sprache der Elfenbeinküste, siehe Pré (Sprache) …   Deutsch Wikipedia

  • pré — PRÉ. s. m. Terre qui porte de l herbe dont on fait le foin, & qui sert au pasturage. Bas pré. haut pré. un grand, un bon pré. pré vert. pré fleuri. la verdure, les fleurs des prez. ce pré porte de fort bon foin. faucher un pré. les chevaux, les… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • PRE — Pour les articles homonymes, voir pré. Pre Pays d’origine …   Wikipédia en Français

  • Pre-1A — is a grade in the Jewish day school structure of education, mainly in the United States of America. Jewish Day School Grade Structure The system in the US Jewish day school system is as follows:Early Childhood: Mommy and Me… …   Wikipedia

  • PRE — steht für: pre, eine Vorsilbe, siehe Liste lateinischer Präfixe <pre>...</pre>, ein HTML Tag Rufname von Steve Prefontaine (1951 1975), Langstreckenläufer aus den USA Das Palm Pre ist ein Smartphone von HP Palm PRE ist die Abkürzung… …   Deutsch Wikipedia

  • pre- — [priː] prefix coming before something: • Pre tax profits (= profits before tax has been taken off ) were up 7.5%. • the difference between the pre and post crash results * * * pre UK US prefix …   Financial and business terms

  • pre- — prefix 1 a: earlier than: prior to: before pre marital pre judgment b: preparatory or prerequisite to pre hearing 2: in advance: beforehan …   Law dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.